Notice: Undefined offset: -1 in /home/html/26konferencja.giodo.gov.pl/index.php on line 13

Notice: Undefined offset: 4 in /home/html/26konferencja.giodo.gov.pl/index.php on line 13
26 konferencja
| Invitation | Wroclaw | Lieu de débats | Interventions | Intervenants | Photos | Résolutions | Liens |

Wroclaw

Wroclaw, la capitale de la Basse Silésie, c'est une de plus anciennes et plus belles villes de Pologne. Située à proximité de la frontière avec la Tchéquie et l'Allemagne, aux pieds des Sudètes, avec la rivière Oder qui traverse la ville avec ses nombreux affluents et des canaux, elle enchante avec sa beauté et son caractère unique.

Wroclaw c'est une ville où se croisaient de différentes cultures et nations pendant des siècles. L'histoire de Wroclaw remonte au Xème siècle, l'époque à la quelle elle a été fondée par le prince tchèque légendaire Vratislav. La culture matérielle et spirituelle de Wroclaw a subit plusieurs influences dues aux nombreux changements de l'appartenance nationale de la ville. Le nom de la ville changeait plusieurs fois (Wrotizla, Wretslaw, Presslaw, Bresslau, Breslau etc.)

Vue de Wroclaw
depuis la tour de l'htel de ville vers Nord-Est, 1945
Les derniers mois de la seconde guerre mondiale ont été dramatiques pour la ville, au cours des combats acharnés la ville a été détruite en 70%. Malgré l'immensité des dégâts, grâce aux énormes efforts, la ville a récupéré sa splendeur de faon qu'elle soit considérée aujourd'hui comme une de plus belles villes en Europe.
Wroclaw contemporain compte plus de 600 000 habitants, la ville est un centre politique, économique, culturel et scientifique important. Sa localisation parfaite, son dense réseau des routes et des voies fluviales ont permis un développement rapide de la ville et de la région. Wroclaw est aussi un centre universitaire puissant, avec 20 écoles supérieures, dont une université et une école polytechnique.

Wroclaw contemporain est aussi un centre de culture dynamique. C'est le lieu des projets avant-gardistes théâtraux comme la Pantomime de Henryk Tomaszewski ou le Théâtre Laboratoire de Jerzy Grotowski, et aussi des nombreux festivals internationaux.

Le plus important parmi eux, c'est le Festival International "Vratislavia Cantans". Il faut mentionner également le festival "Jazz sur l'Oder", les Journées de la Musique des Matres Anciens, Les Rencontres Théâtrales d'un Acteur et de Petites Formes Théâtrales ou le Festival International du Dialogue. Les spectacles monumentaux de l'opéra organisés dans la Hala Ludowa de Wroclaw sont déjà fameux en Europe.
Htel de ville (photo S. Klimek)
Ostrow Tumski (photo S. Klimek)
Les bâtiments de Wroclaw montrent l'histoire plus que millénaire de la ville. La vieille ville avec des maisons restaurées ainsi que les autres monuments si nombreux à Wroclaw apportent des impressions inoubliables.

Wroclaw, situé sur les deux rives de l'Oder, est une ville des ponts et des les. L'le la plus connue c'est Ostrow Tumski - le centre historique et spirituel de la ville. C'est ici où la ville avait commencé son histoire plus que millénaire, c'est ici où a été fondée la ville et construit le cathédral. A cet endroit s'est conservé un de plus beaux ensembles de l'architecture gothique sacrale en Europe.
La place du marché de Wroclaw c'est une des plus grandes places en Europe. Son centre est occupé par l'Htel de Ville, une des perles les plus précieuses de l'architecture gothique laïque de l'Europe centrale.


Hala Ludowa, un exemple de l'architecture du XXème siècle, projet de Max Berg, construite dans les années 1911 - 1913, très moderne dans sa forme et sa structure.

Htel de Ville - le siège du Musée Historique
de la ville de Wroclaw (photo S. Klimek)
Hala Ludowa - méga scène (photo S. Klimek)
Cette œuvre la plus fameuse du modernisme de Wroclaw a été construite à l'occasion du centenaire de la proclamation par Frédéric Guillaume II de l'appel "A mon peuple" incitant à la résistance universelle contre Napoléon. Le centenaire a été célébré avec une exposition qui présentait l'histoire et l'acquis économique de la Silésie, en assurant en même temps un endroit pour organiser de grandes expositions et événements industriels, culturels et de sports. Grâce aux systèmes des auditoires et scènes amovibles et un terrain de sports pliant, la Hala assure la possibilité d'organiser là aussi bien des galas, des foires et des expositions que des événements sportifs de différentes disciplines. Elle peut accueillir jusqu'à mille personnes à la fois.

Wroclaw est connu par ses seize musées. Le Musée de l'Architecture, unique en Pologne, situé dans l'ancien monastère gothique, est connu par sa présieuse collection des vitreaux (de XII jusqu'au XXème siècle). Une vraie raireté se trouve dans le musée du Panorama de Raclawice, où on peut admirer le tableau le plus grand en Pologne (120x15m), peint par Jan Styka et Wojciech Kossak en 1894 qui présente la bataille entre les Polonais et les Russes en 1794 à Raclawice. Les collections d'art silésien médiéval présentées au Musée d'Archidiocèse et au Musée National méritent attention. L'Arsenal de Wroclaw possède des collections intéressantes des objets militaires. Un ambiance spécifique, romantique, règne au Musée d'Art Funéraire qui compte le cimetière juif du XIXème siècle avec des mausolées impressionnants et des tombeaux en pierre inondés dans des arbres et arbustes anciens.
Musée National (photo S. Klimek)

Le Jardin Japonais (photo S. Klimek)
Wroclaw est une des villes les plus vertes de Pologne. Le Parc Szczytnicki du XVIIIème siècle où se trouve un original Jardin Japonais est le lieu préféré des excursions et des promenades. Le Jardin est un de rares vestiges de l'Exposition Mondiale de 1913, dont il a été l'accent le plus précieux. Les autorités de la ville avec support de l'Ambassade du Japon ont commencé en 1996 des travaux de revalorisation du jardin. Grâce à la présence des spécialistes japonais (jardiniers, architectes des jardins), le Jardin Japonais a recouvert son caractère conforme à l'art de jardins japonais et à sa conception de 1913.


Plus de renseignement: www.wroclaw.pl
COPYRIGHT BY BIURO GENERALNEGO INSPEKTORA OCHRONY DANYCH OSOBOWYCH, 2004